Le Père Cent

Les festivités du Père Cent, tradition qui célèbre les 100 jours précédant le baccalauréat pour les élèves de terminale, se termine en bataille rangée d’oeufs, d’huile et de farine dans les rues de Bordeaux. Suite à la signature de la Convention de partenariats entre le Rectorat et l’Unicef, d’une part et la Banque Alimentaire, d’autre-part, ce sujet a été abordé. Pour l’Unicef, cette manifestation est contraire à ses valeurs de citoyenneté et constitue une offense aux problèmes de malnutrition vécus par de nombreux enfants dans le monde. Pour la Banque alimentaire, ce gâchis d’aliments est inacceptable. Le Recteur s’est engagé à demander aux chefs d’établissement d’interdire que cette manifestation se déroule sous cette forme.

Publicités
  • Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s