Crise syrienne : Réponse de l’UNICEF à Alep

capture-decran-2016-12-22-a-18-08-59Décembre 2016
Alors que l’évacuation des civils se poursuit dans les quartiers d’Alep-Est passés sous contrôle des forces gouvernementales syriennes (au moins 40 000 personnes ont été déplacées à cause des combats ces dernières semaines), l’UNICEF est sur le terrain avec ses partenaires pour fournir une assistance immédiate vitale.

Les activités menées par nos équipes à Alep (19 personnes sur place, appuyées par une équipe dédiée à Gaziantep, en Turquie), parfois au péril de leur vie.
Parallèlement, l’UNICEF continue son plaidoyer, tant que niveau local qu’international, pour que les parties au conflit permettent l’évacuation en tout sécurité des enfants et de leurs familles, et l’acheminement de l’aide humanitaire indispensable.

Eau et assainissement :
6 millions de litres d’eau potable ont été acheminés par camion-citerne chaque jour vers les abris qui accueillent les personnes déplacées, vers les points d’eau publics et les écoles, desservant 300 000 personnes.
L’UNICEF et ses partenaires s’occupent également de la maintenance et de l’amélioration des systèmes d’assainissement dans les abris et les écoles.
De nouvelles installations ont été mises en place de façon à pouvoir desservir jusqu’à 800 000 personnes, en fonction des besoins.

Santé et nutrition :
Le 3 décembre, intervention pour la maintenance d’une infrastructure sanitaire dans la zone industrielle de Jibreen, où
8 000 personnes ont trouvé refuge.
Du matériel médical, dont des kits obstétriques et des kits de santé, ainsi que des médicaments essentiels sont distribués pour les soins immédiats des familles déplacées. Des équipes mobiles de santé et nutrition prennent en charge les enfants dans les abris et d’autres zones de la ville. Quelque 14 000 enfants déplacés ont pu être vaccinés contre la polio et d’autres maladies infantiles.
La surveillance et le traitement des cas de malnutrition continuent dans les abris pour personnes déplacées, dans les centres de santé primaire et par le porte-à-porte des équipes mobiles dans Alep. Quelque 7600 enfants et femmes, qui survivent depuis des mois avec une alimentation très limitée bénéficient d’une assistance nutritionnelle.

Vaccination contre la polio et d’autres maladies infantiles évitables à Jibreen, le 7 décembre.

Les températures glaciales sont aussi une menace pour la santé des enfants. L’UNICEF distribue des vêtements chauds pour protéger les enfants du froid. Déjà 5 000 enfants hébergés dans les abris de la zone de Jibreen, dans la périphérie d’Alep et à Hanano, ainsi qu’à Al-Shaar et dans la vieille ville d’Alep Est en ont bénéficié.

Sensibilisation aux dangers des mines et engins non explosés :
L’UNICEF est très préoccupé par le danger que représentent les munitions non explosées pour les familles qui pourraient retourner dans les zones d’Alep Est où ont eu lieu des combats. Le 11 décembre, six enfants ont été tués alors qu’ils jouaient avec des engins non explosés.
Dans les abris, l’UNICEF dispense une information sur les dangers des mines et a déjà réussi à sensibiliser 12 000 enfants. Une campagne de sensibilisation de plus grande ampleur va être lancée pour informer les personnes qui vont rentrer chez elles.

Soutien psychosocial, éducation et protection :
Un soutien psychosocial est proposé à plus de 9 000 enfants afin de leur permettre de surmonter les horreurs qu’ils ont dû vivre. Un enseignement temporaire permettra d’apporter aux enfants déplacés une structure, un retour à la normalité et un peu de divertissement.

Pour les enfants séparés de leur famille et non accompagnés, l’UNICEF met en place une prise en charge spécifique, afin de les identifier et de les suivre, et s’efforce de les réunifier avec leurs parents ou des proches.

Les interventions pour les enfants d’Alep comprennent aussi :
 L’approvisionnement en carburant des 4 principales stations de pompage, afin que 1,2 million de personnes dans la ville puissent avoir accès à l’eau potable.
 L’approvisionnement en carburant de 90 puits, réhabilités par l’UNICEF, dans l’ouest d’Alep pour augmenter l’accès à l’eau.
 La réhabilitation des centres de santé à Hanano et Alep Est.
 Le soutien à la réouverture de 13 écoles dans les zones nouvellement accessibles dans Alep Est.

 

pour faire un don : https://www.unicef.fr/contenu/espace-medias/syrie-irak-lhiver-une-menace-supplementaire-pour-les-enfants ou parSMS : il suffit d’envoyer don2, don5 ou don10 au 92092.

Publicités
  • Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s